La transition Beatles

Si l’on passe tous, musicalement parlant, par la phase « retour vers le passé », où l’on découvre les tubes qui ont fait frétiller nos parents, mais surtout où l’on se rend compte que l’époque de nos parents n’était pas si ringarde que ça, la mienne est venue des Beatles, alors que j’allais fêter mes 14 ans.

Tandis qu’à l’époque, le RnB battait son plein, l’alternative que constituait alors le pop-rock s’est révélée être une énorme bouffée d’air. C’en été fini des vieux rythmes pseudo-RnB à deux balles avec lequels la télé et la radio nous matraquaient ! La brèche que j’avais ouverte me fit tour à tour découvrir Nirvana, les Pixies, les White Stripes, les petits anglais de The Libertines ou de Kaiser Chiefs, The Strokes, The Caesars…

Merci Paul, merci John !

kykles

(dessin de 2003)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>